Le processus idéal pour une bonne cicatrisation

Petites taches pigmentaires, traces d’acné, vergetures, … on a tous nos citatrices et voici nos conseils et astuces pour favoriser une bonne cicatrisation.

Quel est le processus de la cicatrisation ?

La cicatrisation est un processus naturel de régénération de notre peau. Lorsque le derme est endommagé, des cellules produisent des fibres de collagène pour combler la plaie et une fois le derme reconstruit l’épiderme pourra alors se reformer.

L’importance du milieu humide

Le milieu humide est d’une importance capitale car il favorise la régénération de la peau et la formation des nouvelles cellules. Les cellules s’y divisent beaucoup plus vite qu’à l’aire libre. Il est donc essentiel de maintenir une certaine humidité au niveau d’à plaie en appliquant de manière répète un soin avec des actifs favorisant l’humidité et lubrification.

Quelles sont les technologies qui favorise la cicatrisation ?

La dermabrasion

Ce traitement permet de lutter contre les altérations cutanées comme la couperose, petites taches, ou encore traces d’acné. Elle peut également être utilisée pour “lisser” l’épiderme altéré par le soleil ou les rides d’expression.

Le laser

Le laser est utile pour les taches brunes ridules du contour des yeux et lèvres, coup de jeune sur l’ensemble de l’épiderme. À la suite d’une séance, l’utilisation de soin à base de composants cicatrisants est préconisée pour protéger l’épiderme et favoriser la cicatrisation.

Le choix des composants cicatrisants

  • Sucralfat
  • D-panthénol
  • Bêta-glucane
  • Acide hyluronique
  • Allantoïne
  • Arginine

Chacun a une action ciblée, qu’il apaise la peau, l’hydrate pour créer un milieu favorisant à la régénération cellulaire et la protège.

L’épiderme sait se défendre et réparer les lésions superficielles, mais si on l’aide de manière sérieuse et efficace, le résultat sera plus rapide et beaucoup plus esthétique.

Dr Peyrot, Dermatologue.

Nous ne sommes pas tous égaux face à la cicatrisation

  • Certains épidermes sont plus sensibles : les peaux asiatiques ou africaines ont plus tendance à sur-cicatriser.
  • Plus la plaie est nette, mieux elle cicatrise.
  • La peau d’une personne âgée est moins marquée mais la cicatrisation est plus lente.
  • La peau des plus jeunes cicatrise plus rapidement mais elles seront plus marquées.

Le produit idéal protège, hydrate et lubrifie la lésion afin de favoriser la cicatrisation.

Vrai/Faux

Après une coupure ou une blessure, il faut laisser sécher à l’aire libre.

FAUX. Après une lésion, l’objectif est de recréer ce milieu naturel, non de l’assécher. Une cellule sèche est une cellule morte.

Les croûtes sont signes de guérison.

FAUX. Au contraire, les plaies qu’on laisse sécher à l’air libre forment une croûte qui ralentit la formation d’un nouveau tissu cutané. En milieu humide, la cicatrisation sera d’un part plus rapide et permettra d’avoir une cicatrice plus esthétique.

Partager cet article

There are no comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search

Votre panier

Votre panier est vide.

ut sed tristique Sed fringilla Curabitur